Usure des pneus


Tout pneu s’use au fur et à mesure qu’il parcourt des kilomètres. L’usure classique se traduit par une réduction des rainures de la bande de roulement. Toutefois, d’autres signes peuvent être révélateurs d’une usure anormale : hernies, craquelures, …

 

Le conseil d’Oxyo-pneus : Après avoir monté des pneus neufs, veillez à rouler à vitesse modérée pendant les 300 premiers km ou pendant les 5 premières heures.


Contrôle de l’usure des pneus

Il vous est possible de vérifier l’état d’usure de vos pneus grâce aux indices TWI situés sur le flanc du pneu permettant au conducteur de repérer les témoins d’usures. Les témoins d’usure sont des petites bosses situées au fond des sculptures.

Lorsque la hauteur de la gomme arrive au niveau de ces bosses, c'est-à-dire à 1.6 mm de profondeur, le pneu doit être changé, car il a atteint la limite légale d’utilisation. Rouler avec des pneus dépassant cette limite d’usure est considéré comme une infraction et le conducteur peut recevoir une contravention.


Le conseil d’Oxyo-pneus : Si la profondeur minimale exigée est de 1.6 mm, il est toutefois préférable de changer vos pneus dès 2 mm pour optimiser l’adhérence et la tenue de route.

Les conditions extérieures ont également un impact, c’est pourquoi lors de conditions hivernales, il est conseillé de changer de pneus dès que la profondeur atteint les 3 mm.

Le saviez-vous ? Le Code de la route stipule que « la différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser cinq millimètres »


Facteurs d’usure

Contrôlables :

  • la vitesse

  • la pression

  • la charge

  • la conduite (accélérations/freinages)

  • l’équilibrage

 

Incontrôlables :

  • la température extérieure

  • le type de revêtement

  • l’aspect de la route (sinuosité)


Le conseil d’Oxyo-pneus : Afin d’avoir une usure équivalente sur chaque pneu, nous vous conseillons d’inverser les roues avant et les roues arrière tous les 5 000 à 10 000 km environ.


Risques de l’usure des pneus

Un pneu usé voit ses fonctions d’adhérence et d’évacuation de l’eau amoindries. Les distances de freinage sont allongées et la tenue de route est moins bonne. Le pneu aura tendance à glisser plus facilement ; cela fait donc augmenter les risques d’aquaplaning et de dérapage.


Différents types d’usures des pneus


Usure en dents de scie aux épaules = usure « parallélisme »

Ce type d’usure est causé par un frottement anormal sur la route, lui-même résultat d’un mauvais parallélisme.

Le conseil d’Oxyo-pneus : Si votre pneu comporte ces signes d’usure particuliers, allez faire vérifier le parallélisme de votre véhicule par un spécialiste.


Usure « centre »

Usure localisée au centre de la bande de roulement. Elle est causée par une surpression (surgonflage).

Le conseil d’Oxyo-pneus : Contrôlez et modifiez si nécessaire les pressions à froid pour rétablir la pression conseillée par le manufacturier.


Usure aux épaules = usure « ronde »

C’est le résultat d’un sous gonflage et/ou d’une surcharge.

Le conseil d’Oxyo-pneus : Si vous voyez ce type d’usure sur votre pneu, consultez un spécialiste.


Usure anormale

Usures irrégulières en vagues, en facettes… . Elles sont généralement la conséquence de l’association de plusieurs facteurs comme un mauvais état général des organes de liaison et de suspension, un réglage incorrect de la géométrie...

Le conseil d’Oxyo-pneus : Faites vérifier la géométrie de votre véhicule ainsi que l’état des organes de liaisons et de suspension.